Presentation

 

Enfant, je dessinais beaucoup. A la maison évidemment, sur les nappes de restaurant ou de bistrot bien sûr, mais aussi partout où j’allais. Ma mère emportait toujours un petit carnet avec elle dans lequel je pouvais dessiner.

Puis je me suis mise à écrire. Des poèmes, des histoires, des bandes dessinées.

Cela ne s’est jamais interrompu, par vagues cela a été plus ou moins régulier, mais jamais interrompu.

Le plaisir d’inventer des histoires, de les communiquer, est grand,
mais au-delà de cela, il y a simplement le fait que les histoires sont là et
attendent qu’on les raconte.
Ni à celui qui la raconte ou l’écrit, ni à celui qui l’écoute ou la lit, une histoire n’appartient.
Elle est pour ainsi dire à tous sans jamais appartenir à aucun. Elle est faite pour être vécue, qu’elle soit inventée ou réelle.

_________________________________________________________________________

Aujourd’hui, j’écris principalement des bandes dessinées et des textes pour le théâtre et je propose des lectures à voix haute dans divers lieux : librairies, bibliothèques, universités, appartements etc. ainsi que des ateliers – pour enfant ou adultes – autour de l’improvisation, de la mise en scène, et de la lecture.

A travers l’écriture, le dessin, la lecture, l’animation d’ateliers sur différents sujets, permettre à l’individu de se retrouver, et de ce fait, de retrouver les autres.

Ma recherche n’est pas de proposer des distractions mais de partager, échanger, sur des sujets qui nous concernent tous en tant qu’être humain et qui, à mon sens, sont fondamentaux : le genre, le temps, la liberté…

Écriture, dessin, lecture, peuvent nous permettre, non seulement de « parler de tout cela », mais surtout de faire évoluer les choses, en utilisant ces outils pour changer notre propre quotidien.

Cela doit nous aider à ouvrir les yeux et à nous bouger au lieu de nous entretenir dans un monde d’illusions.

On pourrait dire que…

il s’agit de mettre le faux au service du vrai et non l’inverse…