Espace insertion

 

 

Personnages :

M. Jean-Christophe Laval

M. Adrien Tournevite

Une hôtesse d’accueil

M. Laval arrive devant un grand immeuble, il s’arrête et vérifie – sur un bout de papier qu’il a dans la main – l’adresse, puis il lit une plaque qui est affichée sur l’immeuble et entre. Il va vers les ascenseurs, hésite un peu et appuie sur le bouton pour en appeler un. Un ascenseur arrive, M. Laval y entre. Il hésite encore et appuie sur le 4ème étage. Ça monte. Il arrive au 4ème étage, sort de l’ascenseur, longe le couloir et arrive devant une porte ouverte où est inscrit en haut « Espace Insertion« .

Il entre et va droit à l’accueil.

L’hôtesse d’accueil

Bonjour monsieur.

M. Laval

Bonjour Mademoiselle. Je suis M. Jean-Christophe Laval, j’ai rendez-vous avec M. Adrien Tournevite à 9h, je suis un peu en avance…

L’hôtesse d’accueil, montrant les fauteuils en face de l’accueil

Je vous invite à patienter ici. M. Tournevite viendra vous chercher dans un instant.

M. Laval

D’accord. Merci.

M. Laval va s’asseoir. Il y a une table basse en verre avec des magazines posés dessus, ainsi que des brochures de centres culturels et bibliothèques, un distributeur d’eau, des panneaux d’affichage avec des annonces d’offres d’emplois.

D’autres gens sont également en train d’attendre. Il y a une femme avec son enfant, un jeune avec sa guitare (rangée dans son étui) et une jeune femme qui regarde frénétiquement les annonces sur les panneaux.

M. Laval feuillette les magazines et les brochures, puis va lui aussi lire les annonces d’offres d’emplois (il lit à haute voix pour le public) :

Société « Soccup’Bien2«  recrute des baby-sitter.

Profil : jeune fille ou jeune femme motivée et dynamique, souriante et proche des mômes.

Avoir le sens des responsabilités serait le must.

Rémunération : 5 euros/heure + prime de sérieux si reste plus d’un an en fonction.

Exemple de poste :

Enfants de 6, 4 et 1 ans à réveiller, préparer pomponner pour les amener à l’école à 8h20 pour celle de 4 ans, 8h30 pour celui de 6 ans et à la crèche à 10h pour celui de 1 an. Ensuite revenir les chercher à 16h20 pour celle de 4 ans, 16h35 pour celui de 6 ans et 18h05 pour celui de 1 an.

Faire « aller-au-parc-goûter«  les plus grands entre 16h40 et 18h05 puis les faire tous les trois rentrer chez eux, donner le biberon à 18h45 au plus petit, la douche aux deux autres, préparer le repas (c’est-à-dire mettre « cordons-bleus-purée-petit-pot«  au micro-onde) faire « manger-petit-dessin-animé-câlin-dodo«  les trois enfants. Si nécessaire donner un sédatif au plus petit. Quand tous les enfants dorment, en attendant le retour des parents, aller se chercher un dvd ou un jeu sur Wii dans les placards à 300 euros du salon, s’installer sur le canapé à 659 euros et se mater le dvd qu’on a choisi ou se taper le jeu qu’on a sélectionné.

_______________________________________________________________________

Société « Scintillement«  recrute techniciens/nes de surfaces de niveau 3 pour tout terrain.

Profil : Personnes (toutes ethnies confondues) n’ayant pas encore de problèmes de mains, de pieds et de dos.

Rémunération : 5 euros/heure avec avantages : -30% de réduction sur les crèmes pour mains dans toutes les grandes surfaces.

Exemple de poste :

Aller nettoyer des bureaux dans des entreprises avant l’arrivée du personnel ; nettoyage des sols, des éléments, dossiers, vitres, vider les cendriers, les poubelles, mettre en route le diffuseur de parfum d’ambiance, aller chercher un café pour le pdg quand il arrive, ranger, avant son arrivée, les affaires qui traînent dans son bureau (chewing-gum écrasé, gobelets vides, bouteille d’alcool à moitié vide, string, capote de la veille etc…) désinfecter si nécessaire. Lécher les bottes du pdg pour qu’elles brillent et son cul si jamais il a envie.

Faire la toilette du chien de la femme du pdg serait un plus apprécié.

Prime en cas de zèle.

_______________________________________________________________________

Société « C’est vraiment plus plus«  recrute informaticien/ne tout horizon pour maintenance de sites web désastreux de vente en ligne de produits informatiques.

Profil : Bac +5 ne jouant jamais en réseau (anti-certificat demandé).

Rémunération :10 euros/heure plus chèque cadeau fnac de 10 euros à l’occasion de Noël, valable sur l’ensemble du site « C’est vraiment plus plus« .

Pirates s’abstenir. Merci.

_______________________________________________________________________

Société « With Smile » recrute hôtesses d’accueil et standardistes pour postes prestigieux.

(si vous n’êtes pas trop belle, vous serez placée au standard dans un petit bureau fermé, si vous êtes trop belle vous serez placée à l’accueil à la vue des visiteurs).

Exemple de poste :

Grand Hôtel 5 étoiles « le Lingot Dort«  recrute une hôtesse d’accueil et une standardiste.

Nous contacter pour les horaires.

Profil recherché : 90/30/90, 1m80, blonde aux yeux bleus ou rousse aux yeux verts, lèvres pulpeuses. Prenant la pilule.

Envoyer curriculum vitae et lettre de motivation, photo de plein pied plus portrait et mensurations précises par email ou par la poste, ainsi qu’un certificat médical.

Rémunération : 6 euros/heure plus prime de ponctualité, plus prime d’habillement plus prime excellente humeur.

_______________________________________________________________________

M. Adrien Tournevite, arrivant et tendant sa main pour serrer celle de M. Laval

Monsieur Laval bonjour. Veuillez me suivre.

M. Laval

Ah oui, bonjour M. Tournevite… Je vous suis.

Ils vont dans le bureau de M. Tournevite. Au-dessus de la porte d’entrée il y a une grande plaque où est inscrit :

ESPACE INSERTION

Conseiller Insertion

M. Adrien Tournevite

Bac +4

Il y a aussi une petite plaque ajoutée en dessous de la grande plaque où est inscrit :

Connais-les eux-mêmes

M. Tournevite, vivement et avec un peu de mauvaise humeur.

Je sais il y a une erreur sur ma plaque, tout le monde me le dit.

Ils entrent.

M. Tournevite

Asseyez-vous M. Laval, je vous en prie.

M. Laval enlève son chapeau, le pose sur un porte manteau, puis sa veste, la pose sur le dossier de la chaise, et s’assied.

M. Tournevite, posant un dossier sur le bureau puis cliquant avec la souris de son ordinateur

Alors, nous allons voir tout cela…

J’aurais besoin de votre Curriculum Vitae s’il vous plaît M. Laval. On ne me l’a pas encore fourni.

M. Laval, en tendant le C.V à M. Tournevite

Je vous préviens, j’ai un profil atypique.

M. Tournevite

Ne vous inquiétez pas M. Laval, c’est mon métier, je ne vois que ça des profils atypiques !

Petit blanc. Il lit attentivement le C.V en fronçant les sourcils.

M. Laval pendant ce temps se ronge les ongles.

M. Tournevite, toujours en fronçant les sourcils

Vous avez été… agent d’entretien de…

M. Laval se penche au-dessus du C.V pour voir où en est M. Tournevite de la lecture, et quand il a vu, il dit

Radiateurs en fontes, oui ! Et d’éviers en émailles aussi, vous verrez ça figure plus bas sur mon C.V.

M. Tournevite continuant à parcourir le C.V. Avec un silence un peu tendu.

Ah…

Et vous avez été également… technicien de surface c’est cela ? Je n’arrive pas bien à lire…

M. Laval

C’est technicien de surplace, pas de surface.

M. Tournevite, écarquillant les yeux

Technicien de surplace ?

M. Laval

Oui, c’est cela.

M. Tournevite

Excusez-moi M. Laval mais cela ne veut rien dire.

M. Laval

Si, si. C’était quand je résidais 24 h sur 24 chez moi.

M. Tournevite, soufflant un peu

C’est à dire ?

M. Laval

Eh bien, voyez-vous M. Tournevite, quand on a un travail, on va au travail ; et, quand on ne l’a plus, on fait du surplace.

M. Tournevite écarquillant encore les yeux

Vous voulez parler du chômage M. Laval ?

M. Laval

Oui, appelez-le comme vous le voulez. Mais vous voyez, vous me comprenez !

Petit blanc.

M. Tournevite, se reprenant et se raclant la gorge avant de parler

Hum. Bien. Alors, on va prendre les choses par un autre bout.

Votre C.V, je le mets à la corbeille (il le lance dans la corbeille à côté du bureau, M. Laval à ce moment est un peu choqué et fait un geste pour le rattraper, mais le C.V. atterrit quand même dans la corbeille. M. Laval laisse tomber.) et vous allez directement me dire pourquoi vous êtes ici.

M. Laval

Je suis ici parce que je cherche du travail et que l’on m’y a convoqué.

M. Tournevite

Et pourquoi êtes-vous venu plutôt que de faire du « surplace«  ?

M. Laval

Eh bien, vous savez mieux que moi que si je ne vais pas à ce genre de rendez-vous c’est mon R.A.A. qui saute !

M. Tournevite, choqué, se prend la tête, puis

Attendez-moi là s’il vous plaît, je vais me chercher un café.

Il se lève et sort sans regarder M. Laval.

M. Laval soupire et se dit à lui-même

qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour ce putain de « Revenu Approximatif d’Aide«  ou « Revenu d’Aide Approximative«  je ne me souviens jamais exactement comment ça s’appelle.

Il soupire à nouveau et continue

tout ça pour quelques euros de moins en moins…

M. Tournevite revient avec son café à la main. Il s’assied.

A la vôtre M. Laval !

Il boit un peu de café puis

Bon, on va faire le nécessaire pour vous ré-insérer M. Laval.

M. Laval

Mais je n’ai jamais été inséré ! Alors comment voulez-vous me ré-insérer ?!

M. Tournevite, qui soupire mais laisse tomber et continue

On va donc vous insérer M. Laval. Je vais vous créer un dossier.

Laval continue aussi

Insérer… insérer dans quoi ?

M. Tournevite

Vous allez voir. Ce ne sera pas douloureux.

M. Tournevite se met à écrire, tapant fort sur le clavier de l’ordinateur.

A un moment, il s’exclame

Rhooo… qu’est-ce qu’il me fait celui-là ?! Pourquoi ça s’est effacé ?!

Puis dit à M. Laval

Excusez-moi, il faut que je recommence votre dossier car le programme a planté.

M. Laval

On devrait payer plus cher ceux qui font la maintenance informatique…

Silence. M. Tournevite continue à écrire et ignore M. Laval. M. Laval regarde autour de lui. Croise les jambes, les décroise. Se gratte discrètement. Attend.

Un peu de temps après M. Tournevite dit

Voilà M. Laval. C’est bon votre dossier insertion a été créé avec succès !

M. Laval

Et ne pêche plus ?

M. Tournevite, fronçant les sourcils

Pêcher ?

M. Laval

Oui, enfin, ça ne plante plus ?

M. Tournevite

Ah, non. C’est bon. C’est tout bon. Le dossier, il est en place – pas surplace – en place, il n’y a plus qu’à l’envoyer à la C.E.D.I.

M. Laval

La quoi ?!

M. Tournevite

La Commission d’Étude des Dossiers d’Insertion. D’ici une quinzaine de jours vous aurez une réponse.

M. Laval

Une réponse. Sur quoi ?

M. Tournevite

Si votre dossier est accepté ou non M. Laval.

M. Laval

Ah, parce qu’il peut être refusé ! Et je ne le saurai que d’ici une quinzaine de jours !

Et en attendant… ?

M. Tournevite

Vous continuerez à consulter votre compte R.A.A. sur notre site.

M. Laval

Si ça ne plante pas…

M. Tournevite

Et vous vous rendrez aux rendez-vous qu’on vous fixe.

Petit silence. Puis avec un petit sourire à la fin de sa phrase.

Eh puis sinon, si cela n’est pas suffisant pour vous, vous ferez du « surplace« , comme vous savez apparemment si bien le faire.

M. Laval se lève d’un coup et prend sa veste

Bon, je crois qu’on a tout vu.

M. Tournevite se lève également et tend la main pour serrer celle de M. Laval

Oui, c’est bon, nous avons terminé pour aujourd’hui M. Laval. Et, n’oubliez pas votre chapeau.

M. Laval, prenant son chapeau et le mettant sur sa tête

Hum, merci. Au-revoir M. Adrien Tournevite.

M. Tournevite

Au-revoir M. Laval. A bientôt.

M. Laval sort.

_________________________________________________________________________

DEUX MOIS PLUS TARD

Dans le même bureau, M. Tournevite et M. Laval.

M. Laval arrive, cette fois sans veste, c’est le printemps et il fait chaud.

M. Tournevite

Bonjour M. Laval. Comment allez-vous ?

M. Laval

Mal et vous ?

M. Tournevite

… Bon, commençons.

Bonne nouvelle – comme vous l’avez su par courrier – votre dossier insertion a été accepté !

M. Laval

Et moi ?

M. Tournevite, se passant la main sur le front, se dit à lui-même

Ah, j’avais oublié à quel point il était… enfin il est… enfin bref … !

Puis à M. Laval

Votre dossier, c’est vous Monsieur, c’est pareil !

M. Laval

Excusez-moi mais

M. Tournevite lui coupant la parole

Vous, votre dossier, tout cela a été accepté, ok ? Il est grand temps de vous insérer maintenant.

M. Laval

Mais… en fait… quand nous avons fait le dossier, nous avons oublié de spécifier dans quelle branche je désirais m’insérer. D’habitude, m’a dit un ami qui lui aussi va se faire insérer, on le précise.

M. Tournevite

Hum. Mais dans votre cas, on vous insère déjà dans l’arbre. Pour la branche on verra après.

M. Laval

M. Tournevite

Bon, venez M. Laval. Cette fois, ne perdons pas de temps à philosopher.

M. Laval

Ah, perdre du temps ! Ça coûte cher cela !

M. Tournevite

Venez, c’est par ici.

Et il ouvre une grande armoire métallique qu’il a dans son bureau.

C’est ici.

M. Laval

Quoi ?

M. Tournevite

Eh oui. Il faut vous insérer M. Laval. On en avait pourtant parlé !

M. Laval est un peu affolé mais essaye tout de même de réfléchir, de comprendre.

M. Tournevite

Je vous le répète, cela n’est point douloureux.

M. Laval

 Mais…

M. Tournevite

Allez-y, je vous en prie !

M. Laval fronçant les sourcils, énervé, agité, proteste

Mais non, je ne veux pas !

M. Tournevite

Vous m’y forcez M. Laval !

Il prend M. Laval par les épaules et le « lance-jette«  dans la grande grande armoire métallique.

M. Laval

Aaaaaaahhhhh !

M. Tournevite ferme l’armoire à clef. Se retourne et soupire de soulagement, avec toutefois un soupçon de regret.

Il se rassied à son bureau et pose la clef. Puis, pensif , il dit

Et en voilà un de moins.